Aujourd’hui c’est la journée du bien-être ! Chacun d’entre nous a sa propre façon de décompresser : méditation, sport, bricolage, dessin … Et si on vous dit que le jardinage, c’est un peu tout ça à la fois ? Zoom sur notre activité préférée !
Jardinage is the new thérapeute ?
Depuis plusieurs années, la pratique du jardinage à but thérapeutique s’est répandue comme une trainée de poudre. On y a même donné un nom : l’horithérapie. En effet, de nombreux travaux de recherche ont mis en évidence les effets bénéfiques du jardinage sur la santé mentale. Le fait de pratiquer une activité en extérieur boosterait la production d’hormones de bien-être et permettrait de relâcher la tension. Aussi, le jardinage est une pratique très gratifiante : le fait de créer de ses propres mains et de voir son jardin prospérer entraine une grande satisfaction, voire même une certaine fierté. Et il y a de quoi ! Le jardinage permet ainsi d’améliorer son estime de soi et de laisser libre cours à sa créativité. Plutôt pas mal, non ?
Une salle de sport à portée de pioche :
Tout jardinier qui se respecte pourra vous le confirmer : le jardinage, ce n’est pas de tout repos ! Entre les coups de pioche, les pliés de genoux et les sacs de terreaux à transporter, on y gagne souvent quelques courbatures ! La pratique du jardinage est en effet reconnue comme une véritable activité physique, si bien que sa pratique permet de réduire le risque de maladies cardiovasculaires ou de diabète, et permet également d’entretenir les os, les muscles et les articulations. N’oubliez pas de plier les genoux, sinon gare au mal de dos !
Des légumes dans l’assiette : 

 

Enfin, pouvoir consommer ses propres produits n’est pas que gratifiant, c’est évidemment très bon pour la santé ! Lorsque votre potager regorge de fruits et légumes de saison, c’est plus simple d’en manger 5 par jour, n’est-ce pas ? Jardiner permet de manger plus équilibré, et d’habituer nos papilles aux produits frais et sains qui se trouvent dans nos beaux jardins.