Votre jardin n’est pas le seul à peiner en hiver ! Les oiseaux ont de plus en plus de mal à se nourrir, notamment si une épaisse couche de neige vient recouvrir leur garde-manger.

Quand nourrir les oiseaux ?

Il faut idéalement commencer à nourrir les oiseaux dès les premières gelées. Attention, si vous commencez à placer de la nourriture pour oiseaux dans vos jardins, il est primordial que vous continuiez cette habitude jusqu’à la fin de l’hiver. En effet, les oiseaux s’habituent à se nourrir dans votre jardin et se retrouveront sans solution si vous leur en coupez accès du jour au lendemain.

Comment nourrir les oiseaux ?

L’idéal est de placer plusieurs types de mangeoires dans votre jardin. Chaque espèce a ses préférences  : certains oiseaux mangent au sol, d’autres en vol, ou encore posés sur des perchoirs. Faites preuve de créativité !

Attention à ne pas placer la nourriture en grande quantité pour éviter qu’elle ne moisisse et infecte les oiseaux. Dans ce même but, éloignez les mangeoires des points d’eau qui risquent d’encourager la moisissure.

N’oubliez pas de donner de l’eau aux oiseaux, aussi difficile à trouver en période de gel. Changez l’eau régulièrement.

Quelle nourriture choisir ?

L’idéal est d’apporter suffisamment de graisse animale ou végétale aux oiseaux afin qu’ils puissent survivre aux températures glaciales. Les pains de graisse (ou boules de graisse) feront très bien l’affaire.
Les graines sont très appréciées de toutes les espèces d’oiseaux. Choisissez des graines de tournesol (non salées !) ou des mélanges tout faits disponibles en animalerie.
Vous pourrez également donner des fruits aux oiseaux.
Pensez également aux amandes ou aux noisettes, riches en nutriments et en bon gras.

Attention au sel ! Il est un grand ennemi de l’organisme de nos petits oiseaux. Pour cela, il est préférable d’éviter de donner des restes de repas. Le pain sec n’est pas non plus idéal, préférez les miettes de pain.

Quelques précautions :

Attention aux prédateurs ! Nos amis les chats adorent mettre leurs griffes autour des oiseaux, particulièrement fragilisés l’hiver. Pour écarter tout danger pour nos amis à plumes, n’hésitez pas à placer vos mangeoires en hauteur, et dans des endroits peu fréquentés ou accessibles pour les chats.

Assurez-vous que vos mangeoires ne sont pas trop profondes pour éviter tout risque de noyade.

Nettoyez régulièrement les installations pour éviter la propagation de maladies.

Surtout, profitez de cette période pour observer les oiseaux ! Il est rare pour de nombreuses espèces de s’approcher près des habitations, c’est donc l’occasion pour vous d’admirer la faune d’un peu plus près !